Sélectionner une page

Est ce qu’il vous arrive de vous retrouver complètement perdu face au flot d’informations relatif à l’alimentation? On a l’intention de manger sainement, de façon naturelle, mais on est perturbé souvent par tout ce qu’on entend! Un jour on nous dit que tel aliment est bon et le jour d’après ce n’est plus le cas. Ca amène une telle confusion qu’on finit par ne plus savoir ce qui est bon à manger, ce qui est bon pour la santé. On rejette même certains aliments par mesure de précaution!

Le plus simple est de reprendre son alimentation en main, en se posant une question  :

  • qu’est ce qui est bon pour moi?
  • Quels sont les aliments bons pour moi?

Je vous partage trois éléments à prendre en considération afin de manger sain, naturel et surtout avec plaisir :

 

1. Prendre du recul par rapport à tout ce qui est dit

 

 

 

Dans la presse, à la télévision, sur les ondes radios, on trouve un grand nombre d’émissions ou d’articles consacrés à la bonne alimentation. On nous bombarde alors de bonnes recommandations et on relève ce genre de phrases :

  • ‘on doit manger 5 fruits et légumes par jour’
  • il faut manger le plus possible bio car c’est plus sain  ect..

Si on se laisse berner par tout ce qu’on nous dit sans le vérifier par soi-même, on n’est plus autonome vis à vis de son alimentation mais on finit par la subir!

Or,  ce qui compte c’est soi-même et tout doit être mis en oeuvre par rapport à soi! Nous sommes tous constitué de façon différente et ce qui est bon pour le voisin ne le sera peut-être pas forcément pour soi! Essayons juste d’observer ce qui se passe en nous lorsqu’on mange un légume par exemple, lorsqu’on mange un produit industriel! Mettons nous à l’écoute de notre corps, et retrouvons la sensation des aliments naturels, comme croquer dans une simple pomme mais une vraie pomme, celle qui a du goût, qui est juteuse et plein de goût!

 

 

2. Ne pas tomber dans le piège des produits bio sous prétexte qu’ils sont bio

 

 

 

 

Le marketing alimentaire surfe sur la vague bio et a bien compris que ce simple mot retient l’attention désormais de nombreux consommateurs. On fabrique même des snacks bio! Dans tous les supermarchés on trouve aussi facilement du pain bio à un prix plutôt élevé! On a tendance à oublier que sous l’étiquette bio, il y a, de toute façon un produit industriel. Bien souvent pour relever le goût, on ajoute dans ces produits bio, de nombreux additifs, adjuvants qui permettent de les rendre plus moelleux par exemple ou de meilleur goût.

Il convient de rappeler, par définition, que des fruits et légumes biologiques, par exemple, ne contiennent pas de pesticides, ce sont des produits naturels tout simplement! Dans un vrai produit bio rien ne devrait être rajouter!

 

3. Eviter de diaboliser viandes et vins à tout prix

 

 

 

Autre information qui circule c’est la dangerosité de la viande, surtout la viande rouge parce qu’elle est cancérigène et on nous dit que le vin est dangereux aussi! Et voilà! En une phrase tout est dit et on finit par installer dans nos têtes une psychose, un rejet en bloc de la viande par exemple, à tel point que certains deviennent du jour au lendemain végétarien ou végan.

Mais dans toute cette histoire on  oublie complètement de parler de quantité et de qualité :

 

 

la quantité :

Quel que soit le produit qu’on consomme, s’il est consommé en excès, ce n’est pas bon pour notre organisme! Pour un bon fonctionnement, notre organisme a besoin de recevoir une alimentation variée. Effectivement, trop de viande rouge, soit une consommation quotidienne conduit à un dysfonctionnement de notre organisme et de nombreuses études scientifiques le démontrent. Il en va de même pour le vin. Si on boit une bouteille par jour, les effets à terme vont être dévastateurs! Cependant si on consomme ces deux aliments de façon modéré soit :

  • 1 fois par semaine de la viande rouge et un verre de vin rouge par jour

tout danger est écarté si les aliments sont produits de façon biologique !  On constate même des bienfaits parce que nous avons fournit des proportions adaptées

 

 

la qualité :

Si nous produisons la viande en respectant les règles de la nature, tout se passe bien! Cela veut dire que les animaux doivent être élevés dans les pâturages et manger de l’herbe, qui est l’alimentation adaptée! A ce moment là la viande que nous mangeons fournit ses meilleures vitamines, elle est savoureuse et biologique! Nous pouvons alors manger sainement cette viande rouge avec plaisir et en toute tranquillité.

Il en va de même pour le vin! Certes le vin est un alcool mais on oublie que c’est un produit naturel avant tout! Ce beau raisin, produit sans pesticides va donner alors le meilleur de lui même. Il va contenir des polyphénol, entre autre, qui s’avère bon pour notre coeur par exemple!

 

Miser sur la simplicité, la variété et la production biologique sont les meilleures garanties d’une alimentation saine! Reprendre des bonnes habitudes de consommation, cuisiner soi-même, manger moins mais mieux sont des bases indispensables pour aller vers ce qui est bon pour nous, pour les producteurs, et pour notre environnement! Finalement tout est une question de bon sens!