Sélectionner une page

Etes-vous sûr de manger sainement? Je vous pose la question parce lorsque je pose la question autour de moi on me répond souvent:  » oui ».

Cela nous est déjà arrivé au restaurant (surtout les filles) , de voir sur les cartes menu :

  • salades, pizzas, pâtes, viandes, poissons…

et prendre le plat qui nous paraît le plus « light »?  On est toute fière de ne pas avoir craqué et d’avoir choisi une bonne grosse salade composée parce qu’on est persuadé que c’est sain que cela ne nous fera pas grossir surtout!

On fait notre petit raisonnement intérieur et on se dit que logiquement dans une salade il y a moins de calories que dans tout le reste donc on est content d’avoir fait le bon choix. On pense avoir ainsi éviter de prendre du poids et en plus on passe une bonne soirée!

Voici 3 principes simples à adopter qui nous aident à faire les bons choix sans se torturer l’esprit :

 

Raisonner en calorie est un mauvais calcul

 

 

On a tellement appris à être focalisé sur l’élément calorie qu’on voit que ça et on en oublie l’essentiel. Avons-nous déjà analyser le contenu d’une salade qu’on vous sert au restaurant justement? On nous présente un nombre important d’ingrédients et même du pain. Mais quelle est la qualité de l’ingrédient? J’ai déjà essayé de prendre ces salades et je suis tombée sur des ingrédients sans goût par exemple avec des tomates bien rouges certes, mais qui n’avaient pas le goût de la tomate. alors pour la rendre agréable à manger, on force sur les assaisonnements qu’on trouvent sur la table tels que mayonnaise, ketchup… Tandis que si on prend une assiette de pâtes aux légumes, on a finalement un plat plus équilibré qu’une salade mal composée et mal assaisonnée!

 

Arrêter de se culpabiliser

 

 

Si on va au restaurant c’est pour se faire plaisir n’est-ce pas? Le plus important est de vivre le moment présent et de manger ce qui nous plaît réellement parce que la qualité de la convivialité est aussi importante que de savoir manger sain. Ca peut arriver de faire des écarts et alors? L’humain est ainsi fait. Ce qui importe c’est de ne pas continuer à manger trop ou n’importe quoi. En fait tout est une question d’équilibre et si on a réellement appris à manger sainement, on aura le réflexe le lendemain soit de manger plus léger, ou de se faire un bon plat de légumes et très vite il sera facile à notre corps de retrouver la forme. Et si on n’arrive pas bien à se prendre en main, il est important de se responsabiliser davantage sur l’alimentation saine. Ne pas perdre de vue que si on met des ingrédients sains et naturels dans notre assiette, on respecte le bon fonctionnement de son organisme et on se respecte soi-même. Y penser c’est bien mais vivre cette expérience c’est mieux!  on constate soit même les bienfaits des actions qu’on a entrepris.

 

se mettre dans une bonne énergie

 

 

J’ai remarqué que si on subit notre alimentation on se met alors dans une énergie négative et en fait on croit choisir mais ce sont les autres qui choisissent pour nous:  le marché, la publicité, le marketing… Or si on décide d’agir et de prendre conscience qu’on est les seuls responsables de nos actes, cela change tout parce qu’on a donné un sens à ce qu’on fait et là on change notre vision! On est dans une bonne énergie pour entreprendre les changements et si on fait l’expérience on s’aperçoit que tout devient plus simple. Manger simplement, sainement avec des ingrédients naturels devient un jeu! On peut se lancer des petits défis par exemple, on peut être content d’avoir réussi à apprécier des légumes qu’on  n’aimait pas vraiment avant!

 

Raisonner de façon globale

Lorsqu’on parle d’alimentation saine, ce n’est pas seulement ce qu’on met dans sa bouche mais c’est aussi :

  • la façon qu’on a d’alimenter ses pensées
  • la façon qu’on a d’alimenter ses émotions
  • la façon qu’on a d’entretenir son physique

On a une mécanique extraordinaire à l’intérieur de nous parce que tout est lié et si on en prend conscience on sent que l’un de ces éléments interagit sur l’autre. D’ailleurs le proverbe dit bien : ‘dis moi ce que tu manges et je te dirais qui tu es’!

Une fois de plus le meilleur moyen de s’en rendre compte est d’en faire l’expérience et d’écouter alors ce qui se passe dans son corps et ce qui se passe dans sa tête!